Qui sommes-nous ?

Un organisme public que l'on dénomme par un sigle : E.P.C.I. = Etablissement Public de Coopération Intercommunale regroupant 3 communes : Condette ; Neufchâtel-Hardelot et Nesles.sia entete

 

L'assainissement, tout comme la distribution d'Eau potable, est un service public dont la commune a compétence mais qu'elle peut transférer à un E.P.C.I. ce qui est notre cas.

 

La gestion de l'assainissement comprend celle des réseaux et celle du traitement des eaux usées (E.U.) . Notre Syndicat ne gère que les réseaux c'est à dire les kilomètres de canalisations qui vont de l'habitation aux installations de traitement qui, pour nous, est la station d'épuration implantée à la limite des communes de Nesles et de Neufchâtel-Hardelot, laquelle station est elle-même gérée par un autre E.P.C.I. , en l'occurence la Communauté d'Agglomération du Boulonnais (C.A.B.).

 

competence

Comment fonctionne notre Syndicat ?

 Comme il s'agit d'un transfert de compétence des 3 communes, celles ci désignent, chacune,  par un vote en Conseil Municipal 4 représentants et 3 suppléants constituant le Comité. Celui-ci  élit a son tour un président et deux vice-présidents. Nous fonctionnons comme une municipalité avec un budget propre qui comprend deux sections : celle du fonctionnement et celle de l'investissement.

 

Quelles sont nos ressources ?

 La redevance prélevée sur votre facture d'eau (part Syndicale) décomposée en une part forfaitaire (abonnement) et une part proportionnelle à votre consommation d'eau en mètres cube constitue l'essentiel de nos ressources.  S'y ajoute la participation à l'assainissement collectif pour les logements nouveaux.

Une partie de ces ressources assure les dépenses de fonctionnement, la partie restante passe en investissement.

Celui ci concerne la création de tranches de réseau d'assainissement collectif pour en terminer le maillage suivant un programme pluriannuel et la réhabilitation des réseaux existant.

 A nos ressources propres pour ces travaux s'ajoutent des subventions de l'Agence de l'Eau dont les fonds sont alimentés par des redevances figurant sur votre facture d'eau au chapitre " Organismes publics ".

Notre Syndicat est donc maître d'ouvrage dans ces travaux et propriétaire de l'ensemble des réseaux d'assainissement des trois communes.

 Ces réseaux il faut les surveiller, les entretenir, les curer, les réparer, travail que nous ne pouvons réaliser nous mêmes ("en régie") et donc confié par contrat d'affermage à Véolia Eau qui rémunère ses services par le biais de redevances figurant encore sur la facture d'eau (part Distributeur).

 Mais revenons sur un point important : l'assainissement collectif n'est pas le seul moyen de traiter les eaux usées (E.U.) et il existe l'assainissement non collectif mieux connu sous le terme de " Fosse Septique ".

Celui ci aujourd'hui doit répondre impérativement à des normes définies par la Directive Européenne ce qui n'est pas le cas bien souvent pour les anciennes installations qui ne sont plus fiables en matière de protection de la ressource en Eau.

"L'Autonome " qui répond aux normes actuelles, et sous réserve d'un contrôle régulier, a toute sa place dans l'Assainissement et il est réservé dans des secteurs périphériques de nos communes où l'extension des réseaux serait trop coûteuse, ceci fait d'ailleurs partie d'un schéma d'assainissement qui a été adopté en 1998 après enquête publique.

 

Quelques chiffres… 


6 000 abonnés dont 900 sur Neufchâtel ; 3700 sur Hardelot ; 1000 sur Condette ; 400 sur Nesles.
82 kilomètres de réseaux d'eaux usées.
39 postes de relèvement des eaux usées.
320 000 mètres cube d'eaux usées facturés.

Recherche

Traduction

French Dutch English German Irish

Welcome to ladbrokes sign-up information.